Ateliers disponibles en ligne

(Consultez cette page régulièrement : 1 fiche de plus chaque semaine !)

› Jeux littéraires et poétiques :
  • Absurde : le Jabberwocky (le célèbre poème du chat de Chester d'Alice au pays des merveilles - travail en esthétique pure)
  • Ponctuation (travailler sur le rythme en jouant sur la polysémie)
  • Haïkus : l'écriture en miniature (poèmes très brefs et très expressifs, originaires du Japon)
  • Mauvaise idée (poésie)
  • OuLiPo (expérimenter des exercices insolites et ludiques codifiés)
  • Dis-moi dix mots (s'intéresser aux différents usages de la langue française dans la francophonie et créer des textes originaux basés sur une liste de 10 mots)
  • Diction (s'exercer à jouer avec les sons dans le but de produire un effet particulier sur le lecteur tout en gardant du sens)
› Exercices de style et d'imagination :
  • Focale (angle de vue et degré de netteté propres à l'auteur)
  • Description (différents degrés avec lesquels décrire une réalité)
  • In situ (proposer une lecture personnelle du tableau de la vie dans votre posture de simple spectateur)
  • Cliché (placer la question des évidences partagées, du recours aux représentations collectives et aux automatismes de langage au centre de nos réflexions d'auteur)
  • Malcolm (écrire en remontant de l'extrait vidéo vers le scénario)
  • Lettre à un inconnu (offrir des mots comme un cadeau)
  • La philosophie des fêtes (vœux et bonnes résolutions)
  • Chaussette (utiliser les ressorts du discours logique pour démontrer une théorie imaginaire)
  • Mana (explorer le potentiel symbolique des objets)
  • Moustache (individualiser, chercher la particularité au-delà de la généralité)
  • Vérité (expérimenter les différents degrés de réalisme possible dans les dialogues d'un texte)
  • 5 sens - la vue (exploiter les éléments visuels d'un texte pour transmettre au lecteur une impression de déjà vécu)
› Techniques d'écriture :
  • Ceci n'est pas un gâteau (subjectivité)
  • Images, des liens symboliques (les figures de la ressemblance)
  • Synopsis (construire une structure narrative à partir d'éléments épars et en faire une synthèse)
  • Je n'explique pas je montre (donner à voir et à comprendre sans prémâcher les conclusions pour le lecteur)
  • Les mouches (ériger un détail significatif en symbole)
  • Intention (surprise ! on ne peut rien dire sans déflorer l'exercice)
  • Point de vue (le choix du narrateur : possibilités, effets sur le lecteur, besoin et intérêt pour le récit)
  • Uchronie (expérimenter la mise en abîme en jouant sur la temporalité du récit)
  • Storytelling (utiliser des techniques de narration pour convaincre en ayant recours à l'émotion plutôt qu'à la raison)
  • Émotions (traduire des émotions par leur manifestation physique et morale dans le but de toucher le lecteur dans le souvenir de ses propres expériences émotionnelles)
  • MacGuffin (un atelier sur l'insaisissable MacGuffin d'Hitchcock pour comprendre qu'un élément peut être structurellement essentiel à un récit, mais sans grande importance au niveau dramaturgique)
› Stimuler sa créativité :
  • NaNoWriMo (relever le défi du marathon d'écriture international du National Novel Writing Month tous les mois de novembre)
  • Mémoire 1 - Imagination et association (mettre sa créativité au service de sa mémoire et découvrir les principes de base des techniques de mémorisation faisant appel à l'imaginaire)
  • Mémoire 2 - Le palais mental (aller plus loin dans les techniques de mémorisation en construisant votre palais mémoriel destiné à accueillir vos histoires mnémotechniques insolites)